Textes récents
nous rejoindre
blancles Prémontrésblancactivtésblanctextes récentsblancliens
     

Image

Artisans de Paix
Denise Lamarche

Saint : Éveilleur
Charles Singer

La première découverte de la tendresse et de l'intimité
Solange Lefebvre-Pageau

Le bonheur
Charles Singer

Saisons

En mémoire de nos ancêtres
Denise Lamarche
Prières en gerbes

La rentrée (Catéchèses et liturgies au rythme de l’année)

Carême 2016

Noël de Marie

Qu’est-ce que c’est être Prieur?
Michel Proulx

Se mouvoir vers le Christ

Servir la vie à Pâques
Revue Chemins de Pâques

Jusqu’au bout
Revue Chemins de Pâques

Un amour porté par un grand désir

Une étoile nouvelle éclaira la terre
Saint-Augustin

Poème face à la mort
Saint-Augustin

La prière de C. Rochedieu

Le vraie Amour de René Pageau

Le prêtre d’aujourd’hui, doit-il toujours espérer ou avoir des doutes? Vincent Belandepame, O.Praem.

50 ans de vie presbytérale dans la communauté prémontrée

Mère de l'avenir
Prière de Jean-Paul II

Petit guide touristique religieux
Chapelle du monastère des Prémontrés

Spiritualité prémontré
temps du carême

Si c'était vrai?
Poème de Noël

Expérience de pentecôte (chapitre 2012)

Fondation de prémontré

La lectio divina

La liberté
Maurice Zundel

Marie, image de l'Église

La Mission de l’Ordre de Prémontré

Témoignage de frère Vincent

Revue Prémontré
(2008-2009)

lignes  

Saint : éveilleur

Les saisons, p246
Charles Singer, Desclée, 1989

Son voisin est replié sur son téléphone intelligent, rivé aussi à sa télé. Il lui tape sur l’épaule : Tiens, qu’est-ce que tu fais ? Tu es là ?

Son voisin est triste.
Il va vers lui: Tu n’es pas seul.
Viens la joie va renaître.
Son voisin est abattu à cause des résultats scolaires minable.
Il s’assis à côté : c’est un mauvais moment.

Viens je vais t’aider.
Son voisin est replié dans sa tranquillité isolée.
Il frappe chez lui; Sors viens avec les autres.
On va parler et rire ! Son voisin est obsédé par son travail et il n’a
jamais de temps pour rien. Lui aussi a une profession et faut sérieusement son travail. Il rejoint son ami : Viens. N’oublie pas la fête sinon le travail te rendra triste comme un rebot bien astiqué !

Éveillé par l’Évangile, voici donc quelqu’un qui se lève.
Il secoue son entourage pour le sortir de la torpeur : pour goûter
à la joie ne faut-il pas avoir le coeur et corps éveillés ?

 

 

 
   

Les Prémontrés de Saint-Constant
Québec, Canada
www.premontre.ca